Ouverture de l’atelier

C’est avec un émoi tout particulier que nous faisons revivre ces vieux locaux historiques dans lesquels mon père et mon grand père ont dirigé la marque Antoine Courtois.

Il nous a fallu beaucoup de temps et de travail pour agencer cet atelier. Imaginez la fin d’une entreprise semi artisanale et son démembrement, pas simple délocalisation. Le sol mis à nu, sans plus aucune machine en son sein ni aucun copeau de laiton… et là, avec un peu d’investissement et d’huile de coude, remonter un atelier de réparation et de fabrication… De quoi faire plaisir à tous les amoureux du bel instrument.

Antoine Courtois n’est plus Français, qu’à cela ne tienne, nous avons encore le savoir faire ainsi que notre marque : GAUDET France.

Allons, ne nous emballons pas, pour l’instant, pas d’ambition de refaire une usine d’hier. Plutôt créer un nouveau concept pour réparer, entretenir, customiser et enfin fabriquer des instruments plus proches des musiciens. Quelque chose de novateur conceptuellement mais aussi techniquement car nous ne sommes enfin plus confinés à produire de la série.

Nous ne sommes dorénavant plus que deux à défendre ce savoir sur la fabrication en étant principalement spécialistes sur tous les cuivres avec en plus une orientation « trombonistique » avec le fief de OCTAVE Slide,  spécialiste de la coulisse de trombone.

Stéphane Gaudet / Jean-Christophe Montagne

Publicités